Avocats et médiation, analyser notre pratique avec un double point de vue

Cette journée de formation est née d’un constat : la collaboration entre avocats et médiateurs demeure complexe, alors même qu’ils sont appelés à travailler de plus en plus en complémentarité.

Les médiateurs sont maintenant familiers de la pratique de la médiation articulée avec le milieu judiciaire. Ils ont beaucoup travaillé avec les juges et ont construit des collaborations tant au niveau national qu’au niveau local. La place de chacun est claire et la sensation d’œuvrer dans une même direction permet le confort des échanges malgré les divergences.

Or il n’en est pas toujours de même pour la collaboration entre les médiateurs et les avocats, la place de chacun auprès de ses clients demandant à être clarifiée. Les médiateurs peuvent parfois avoir la sensation que les avocats n’œuvrent pas dans le sens d’un apaisement des conflits. Les avocats peuvent parfois se demander si les médiateurs ne souhaitent pas les remplacer auprès de leurs clients. La présence des avocats pendant les séances de médiation donne lieu à des expériences assez contrastées.

L’originalité de cette formation consiste en une co-animation conçue comme un dialogue entre une médiatrice familiale non juriste et une avocate.

 

L’approche permettra, à partir de l’expérience des médiateurs dans leurs relations avec les avocats, d’en approfondir l’analyse. Quelles questions se posent aux médiateurs ? Comment comprendre le point de vue des avocats ? Comment et à travers quels outils pratiques instaurer une familiarité, une connexion efficace ?

Objectifs :

 

  • Identifier tous les points d’articulation de la médiation avec les avocats en s’appuyant sur nos pratiques (avant, pendant et après la médiation)
  • Comparer la culture, les points déontologiques et les « habitus » de chaque profession pour soutenir le médiateur dans sa pratique
  • Construire des outils opérationnels à mettre en œuvre sur le terrain tout au long de l’accompagnement des personnes en médiation
  • Permettre une approche plus confiante avec les avocats

Public visé :

Médiateurs en exercice. Un minimum de 10 personnes est requis.

Contenu et modalités pédagogiques :

 

  • Comparaison entre déontologie, éthique, pratique culturelle et historique des avocats et des médiateurs
  • Analyse de cas pratiques apportés par les participants ou par les formateurs
  • Utilisation des réflexions ou de documents existants comme le guide de médiation pour les avocats du Conseil de l’Europe, la convention de médiation assistée par les avocats de l’IDFP, les conclusions du Forum ouvert médiateurs-avocats organisée par l’APMF, la FENAMEF et la FFCM, les conventions de « bonne pratiques signées avec certains tribunaux.

Le travail est proposé en plénière et en sous-groupe.

Un dossier pédagogique est remis à chaque participant.

Intervenants :

Anne Bouteille, Médiatrice familiale, Responsable pédagogique et Formatrice au Diplôme d’État de Médiateur Familial à L’université de paris Ouest Nanterre

Anne Marion de CAYEUX, Avocat au Barreau de PARIS spécialiste en droit de la famille, médiateur agréé CNMA

Lieu :

Paris ou sur site.

Date :

Vendredi 28 Juin 2019

Coût :

130€ la journée
Inscription définitive à réception du règlement.
Formation sur site : prévoir les frais de déplacement de l'intervenant.
Validation :

Validation :

Attestation de présence.