Formation à la médiation

Intervention en hauts conflits familiaux – Cycle de 3 modules

Préambule

Les trois modules qui composent le cycle peuvent être suivis indépendamment les uns des autres, même s’il est conseillé de les suivre dans l’ordre. Priorité est donnée à l’inscription des personnes qui s’inscrivent au cycle dans sa totalité.

Objectifs :

Le cycle vise pour l’essentiel à :

  • apprendre à aborder ces personnes envoyées vers nous sans l’avoir toujours choisi
  • prendre conscience de notre non légitimité auprès de certains à aborder des questions touchant à leur intimité familiale, en ce compris pour des raisons culturelles au sens large
  • développer comme intervenant une attitude de profonde acceptation de ce dans quoi les protagonistes sont pris, sans avoir pour eux aucun projet
  • retrouver, au travers d’une telle attitude, une forme de confort et de bienveillance en ce compris dans les situations les plus conflictuelles et difficiles
  • utiliser cette attitude non directive, en renvoyant aux protagonistes le reflet de ce qu’ils viennent jouer devant nous, pour les remobiliser voire les provoquer dans leur attachement parfois désespéré au non changement
  • fournir un ensemble d’outils issus notamment du modèle transformatif de la médiation et de l’approche systémique, outils qui ont été repensés pour s’adapter à la réalité des situations de séparation et de conflits virulents dans les familles
  • réfléchir aux frontières de notre compétence,  entre ce que nous pourrions encore faire, et ce que nous devrions référer à d’autres intervenants notamment dans les situations alléguées de violence, de perversion, d’aliénation parentale…
  • réfléchir à la place à donner aux enfants dans les situations hautement conflictuelles, en ce compris dans les cas (de risque) de perte de contact avec un parent.

Public visé :

La formation est ouverte aux médiateurs et autres professionnels (thérapeutes, coachs, intervenants en espace rencontre, assistants sociaux, magistrats de la famille…) ayant une expérience, même minimale, des entretiens de couples et de familles. Elle s’adresse en particulier aux intervenants confrontés à des entretiens avec des personnes peu participatives ou querelleuses, ou qui craignent d’être confrontées dans leur pratique à ce type de situations.

Contenu et modalités pédagogiques :

La formation allie des moments d’explication, de présentation et de démonstration des outils applicables (notamment à l’aide de vidéos de séquences de médiations véritables), et d’expérimentation de ces outils au travers d’exercices pratiques et de mises en situation. Un support écrit à lire préalablement à la participation à chaque module est fourni. En fin de module sont également délivrés aux participants un récapitulatif des outils et attitudes évoqués durant le module, de même que des textes et des références bibliographiques pour ceux et celles qui désirent approfondir les thèmes abordés.

 

Module 1 : « Posture non directive, travail avec les personnes récalcitrantes et accueil des familles sous injonction d’une autorité » (3 jours)

  • Approcher le phénomène du « haut conflit familial », et réfléchir à ce que l’intérêt qu’il suscite dans la société contemporaine vient dire des représentations familiales actuelles
  • Réfléchir à nos motivations et attentes comme intervenant, et aux valeurs implicites que nous véhiculons dans ce que nous proposons à nos clients
  • Mieux développer une attitude d’empathie, de non séduction et de profonde neutralité, en particulier sur la question pour les personnes de leur engagement (ou non-engagement) dans la médiation ; une telle attitude est susceptible de permettre un plus grand confort de l’intervenant, et un engagement plus authentique des consultants
  • Mieux appréhender le travail dans les situations de médiations judiciaires ou prescrites par une autorité
  • Apprendre à gérer la présence-absence de ces personnes qui, depuis l’extérieur, exercent sur les consultants une influence (juge, services sociaux, avocats, famille élargie,…)
  • Expérimenter un modèle de gestion des premiers contacts et du premier entretien facilitant l’identification des demandes adressées à la médiation, et/ou des craintes ressenties à son égard

 

Module 2 : « Gestion du haut conflit : retours sur le passé qui fait mal, et approches systémiques et paradoxales » (2 jours)

 Analyser la dynamique conflictuelle à l’œuvre entre les personnes que nous accueillons (homéostasie ou changement, cycle du deuil,…), en vue de définir une stratégie d’intervention adaptée

  • Favoriser le travail sur le passé de la relation d’une manière structurée qui re-complexifie les discours, responsabilise chaque protagoniste, et facilite les processus de deuil et d’individuation
  • Accompagner les protagonistes dans la conclusion de mini-accords et tester des nouvelles pratiques comme autant de jalons concrets favorisant la dés-imbrication de leurs existences
  • Découvrir et apprendre à utiliser des outils s’inscrivant dans une approche paradoxale, particulièrement adaptée pour accompagner les personnes au comportement agressif, non participatif ou de sabotage : la prise au mot, l’amplification, l’alliance
  • avec leurs réticences au travail, la prescription de la non communication et/ou du conflit…
  • Trouver des pistes pour avancer -ou s’arrêter- dans des situations où sont évoquées les notions de manipulation, de perversité ou d’emprise

 

Module 3 : « L’enfant au cœur du conflit aigu entre ses parents » (2 jours)

  • Prendre du recul à l’égard des modèles éducatifs et la place de l’enfant dans la famille, entre tradition et modernité, entre ici et ailleurs,…
  • Favoriser la coexistence d’approches éducatives parfois très différentes entre parents, et la notion d’une coparentalité ‘minimaliste’
  • Travailler avec les parents à partir de la manifestation de conflits de loyautés des enfants pris dans le conflit parental
  • Développer comme intervenant son propre modèle d’accueil des enfants et adolescents pris au cœur du conflit parental, et en percevoir à la fois atouts et limites
  • Mettre en perspective les débats actuels parfois passionnés où s’entrechoquent les points de vue autour des notions d’aliénation parentale, d’emprise, de perversion, de violence conjugale
  • Développer des stratégies concrètes d’intervention dans les situations de (risques de) pertes de lien entre l’enfant et un de ses parents

Intervenants :

Damien d’Ursel est médiateur familial, avocat et coach parental. Sa pratique de la médiation est marquée par le modèle transformatif de la médiation et les techniques de la thérapie familiale systémique, de même que par l’anthropologie et la sociologie. Il a développé une expertise particulière dans les domaines de la médiation interculturelle et de la médiation familiale internationale. Il enseigne la médiation et l’accueil des familles et intervient comme conférencier en différents lieux, essentiellement en Belgique, en France et en Suisse.

Lieu :

Paris (métro Duroc)
La crise sanitaire nous obligera peut-être à revoir l'organisation tout ou partie de ces journées en visio-conférence.

Date :

- Les 11 et 12 octobre 2021 : Module 1
- Le 29 novembre 2021 : Module 1 complément
- Les 20 et 21 janvier 2022 : Module 2
- Les 28 et 29 mars 2022 : Module 3

Coût :

Financement individuel : 140€/jour
• Module 1 et complément : 420€
• Module 2 : 280€
• Module 3 : 280€
Payable en 4 fois (4x245€)

Financement employeur : 175€/jour
• Module 1 et complément : 525€
• Module 2 : 350€
• Module 3 : 350€

Validation :

Attestation de présence.