Rester médiateur familial dans un contexte de TMFPO

Après Bordeaux et Arras en 2014, le ministère de la justice a décidé, dans le cadre de la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la Justice du 21ème siècle, d’étendre l’expérimentation de tentative de médiation familiale préalable obligatoire (TMFPO) à onze tribunaux (Bayonne, Bordeaux, Cherbourg, Evry, Montpellier, Nantes, Nîmes, Pontoise, Rennes, Saint Denis de la Réunion, Tours). Depuis le 1er septembre 2017, les médiateurs familiaux de ces onze tribunaux sont confrontés aux effets d’un bouleversement culturel : un justiciable, lorsqu’il veut ressaisir un juge aux affaires familiales, ne peut obtenir une date d’audience que s’il prouve qu’il a tenté la médiation familiale.

Colère, angoisse, incompréhension colorent massivement les appels des personnes et les entretiens d’information.

Comment faire face à l’afflux des appels ? A la charge émotionnelle que déclenche le refus d’un dépôt de requête au greffe d’un tribunal ? Comment construire des modalités de fonctionnement et des réponses cohérentes au sein des services et des cabinets de médiation familiale ? Comment concilier obligation et liberté des personnes ? Comment intégrer à sa clinique ces nouvelles dispositions juridiques ? Ce sont quelques unes des questions que nous vous proposons d’aborder dans cette journée.

Objectifs :

Développer sa compétence de médiation tout en consolidant son cadre de médiation :

  • Connaître les contours théoriques du dispositif de la TMFPO
  • Mettre en lien ce nouveau dispositif avec les règles déontologiques du métier de médiateur familial
  • Ajuster sa posture de tiers neutre et indépendant à cette nouvelle réalité juridique
  • Partager des outils qui permettent de rester médiateur familial dans un contexte de TMFPO

Public visé :

Médiateurs familiaux en exercice.

Contenu et modalités pédagogiques :

  • rappel théorique de la TMFPO dans son contexte politique et juridique.
  • mise en lumière des tensions éthiques et déontologiques
  • mise en commun des expériences des participants concernant la TMFPO.

Nous travaillerons dans une démarche interactive en favorisant une mutualisation des expériences.

  • Réflexion sur les écrits fournis par les médiateurs familiaux, notamment au regard de leur déontologie
  • Construction de réponses cohérentes aux interlocuteurs des services et des cabinets
  • Travail sur des situations concrètes afin de permettre aux participants d’interroger et de faire évoluer leurs pratiques.

Intervenants :

Nathalie BEZIAT-LANGLOIS, formatrice, analyseur de pratique et médiateur familial DEMF.

Lieu :

Paris (ou sur site)

Date :

Mardi 19 mars2019

Coût :

130 € la journée.
(Sur site prévoir les frais éventuels de déplacement de l’intervenant).

Validation :

Attestation de présence.