Médiation Successorale

Transmission, succession et médiation familiale : les enjeux de la transmission.

Les questions de transmission, qui ont toujours agité les familles, se posent aujourd’hui avec une acuité particulière : la recomposition familiale, l’allongement de l’espérance de vie, les problèmes liés au grand âge, l’évolution des solidarités familiales, ont modifié le regard porté sur la transmission familiale. Les conflits de succession en sont un exemple.

Le médiateur, confronté à la multiplicité des tensions familiales autour d’un héritage, sait qu’elles conjuguent dimensions affectives, patrimoniales, psychiques et sociales.

Ce module composé de 3 volets d’une journée chacun se propose de réfléchir à la manière d’intervenir dans un conflit successoral et d’adapter le processus de médiation aux multiples facettes des enjeux de la transmission.

  • Niveau 1 : Les enjeux de la transmission
  • Niveau 2 : Conduire une médiation de succession
  • Niveau 3 : Ateliers de mise en pratique (optionnel)

Objectifs de la Formation

  • Connaître les principes du droit des successions, réactualiser ses connaissances en matière d’anticipation d’une succession et repérer les compétences des différents professionnels intervenants dans ce domaine ;
  • Appréhender la transformation des relations familiales suite au décès d’un parent ;
  • Évaluer et prendre en compte le processus de deuil ;
  • Développer des compétences dans l’appréciation des situations de conflits entre héritiers ;
  • Comprendre les logiques de transmission dans les dimensions relationnelles, affectives et matérielles ;
  • Transposer le cadre de la médiation familiale aux spécificités du conflit successoral;
  • Construire et modéliser un processus d’intervention adapté.

Contenu et modalités pédagogiques

  • Une première journée (niveau 1) est consacrée, à travers l’analyse de conflits successoraux, à la réactualisation des connaissances en matière de droit des successions, ainsi qu’à la découverte des mécanismes de la transmission.
  • Une deuxième journée (niveau 2) aborde la spécificité de la médiation dans le cadre successoral, conjuguant des temps d’apports théoriques et des temps d’analyse de cas.
    La forme interactive permet une articulation entre l’expérience des participants et la théorie, favorisant la réflexion sur la mise en place de ce type de médiation.
  • Une troisième journée (niveau 3, optionnel) d’atelier pratique pour s’entraîner à partir de situations de médiation successions apportées par les participants et les animateurs

Chaque journée peut être suivie indépendamment.

Le travail est proposé en plénière et en sous-groupe, avec un maximum de 12 personnes par session. Chaque journée peut être suivie indépendamment.
Un dossier pédagogique est remis à chaque participant.

Public visé

Médiateurs et professionnels de l’accompagnement familial.

Prérequis

Être en exercice.

Modalités d'évaluation

Validation

Attestation de présence.

Intervenants

Virginie CALTEAU-PERONET est avocate et médiatrice. Elle a une compétence spécifique en droit de la famille et sur les questions financières.

Anne BOUTEILLE a une compétence spécifique de médiation.